En ce moment

attention à la profondeur de champs pour garder un sujet net

Comment faire de la photo de course automobile

Comment faire de la photo de course automobile, comment sur un circuit réussirent à avoir de belles photos, malgré les conditions parfois difficiles ce sera le sujet de notre article d’aujourd’hui.

 

Quelle focale pour de la course automobile

Souvent, sur un circuit automobile, on va se retrouver dans les gradins avec le public et souvent, nous allons être à grande distance de la piste et tout ça pour des questions de sécurité évidente. Cette distance nous impose l’utilisation de focales très longues pour pouvoir aller chercher les véhicules qui sont loin. Favorisez souvent l’usage du zoom comme le 70-200mm, 75-300mm, 100-400mm, 150-500mm, etc. ils vont vous permettre d’aller chercher les sujets à grande distance pour éviter d’avoir de toutes petites têtes d’épingle sur votre photo. L’usage du doubleur de focale ne sera pas forcément une aide dans ce cas précis, car si vous perdez l’autofocus il sera compliqué de suivre des sujets très rapides et de faire la mise au point en même temps, à vous de voir.

Emporter un grand-angle ne vous servira pas grand-chose dans ce cas précis donc ne vous encombrez pas inutilement de matériel.

Si vous avez un bridge, il sera peut-être intéressant de profiter de ses grandes capacités de zoom car certains vont  avoir des focales qui vont aux alentours de 1200mm ce qui est intéressant.

Quelle sensibilité ISO ?

Comme souvent, comprendre et vos photographies, vous risquez d’alterner, en cas de beau temps, de l’ombre au soleil dans vos images donc difficiles de définir une sensibilité ISO fixe puisqu’elle sera beaucoup plus élevée quand vous ferez des photos de sujets à l’ombre est beaucoup plus basse qu’en votre sujet sera en plein soleil donc, pour vous aider, utilisez le mode ISO automatique.

Quel mode de prise de vue ?

Comme c’est de la photo de sport, le mode priorité vitesse sera le plus indiqué. Certains vont préférer peut-être le mode manuel, mais dans le cas où l’on aura à suivre des sujets qui passeront de l’ombre à la lumière cela peut paraitre délicat alors, c’est pourquoi je vous encourage à utiliser le mode priorité vitesse. Avec ce mode, vous imposez votre choix de vitesse, rapide ou lente en fonction du résultat que vous voulez et l’appareil photo avec le mode ISO automatique vous mettra un diaphragme adapté pour avoir une bonne exposition.

Et pour les photos de nuit ?

Pour la nuit, faites bien attention de l’endroit où vous vous trouvez, car j’ai encore le souvenir de grande collection de photos de grillage faites au flash. Quand il fait nuit, et que l’on est très loin de la piste, il est inutile d’essayer de faire des photos flash, car, il ne sera jamais suffisamment puissant pour aller jusqu’au véhicule photographié. Si vous voulez malgré tout faire quelques photos de nuit, tenter défiler artistique avec les feux des voitures et le rougeoiement des disques de freins lors de freinage alors utilisait un trépied et mettez-vous en mode Bulb.

Le monopode

Comme vous allez emporter sur votre appareil photo une focale très longue qui sera aussi très lourde, attention aux sangles qui risquent de vous blesser autour de la nuque et de vous faire un mal au dos. Alors pour éviter cela, je vous encourage à utiliser un monopode, car l’appareil photo et l’objectif pèseront de tout leur poids sur ce pied et non sur vos vertèbres. Ne dit-on pas qui veut aller loin ménage sa monture alors, ménagez-vous et vous aurez une expérience de plaisir et de photographies.

GD Star Rating
loading...
GD Star Rating
loading...
Comment faire de la photo de course automobile, 9.2 out of 10 based on 22 ratings
New Graphic