En ce moment

En photo, on se spécialise ou on fait le généraliste ? En photo, on se spécialise ou l’on fait le généraliste ? Là est très souvent la question, quand on passe du côté professionnel, on a tendance à vouloir tout faire alors que si on se canalise dans une direction précise, le choix peut parfois s’avérer payant.

On est photographe spécialiste ou on fait le généraliste ?

On est photographe spécialiste ou on fait le généraliste ? Là est très souvent la question, quand on passe du côté professionnel, on a tendance à vouloir tout faire alors que si on se canalise dans une direction précise, le choix peut parfois s’avérer payant.

Pourquoi je deviens photographe spécialiste

Il existe un phénomène qui consiste à se diluer dans la masse si on veut se généraliser, car on fera tout et l’on ne sera pas connu plus que les autres.

On est peut-être bon en tout mais le meilleur dans rien…

Alors que si je fais le choix d’être photographe spécialiste dans un domaine quelconque, si j’arrive à me démarquer par la qualité de mon travail et que le bouche-à-oreille fonctionne, je serais plus sollicité et plus connu que celui qui fera tout et rien, car il n’aura pas un portfolio de la qualité du mien par exemple.

Pour trouver une spécialité en photographie, on a vraiment l'embarras du choix.

Pour trouver une spécialité en photographie, on a vraiment l’embarras du choix.

Comment je choisis ma spécialité

Il faut au départ analyser le marché qui nous environne, voir s’il existe des domaines qui sont plus demandeurs que d’autres.

Il faut trouver une niche où il y aura de la demande de photos.

Par exemple, vous pouvez choisir d’être photographe spécialiste dans la photographie animalière avec une orientation vers la niche des photos de chevaux par exemple.

Cette niche peut être intéressante s’il y a une activité importante et demandeuse, vous pourrez faire un travail de recherche sur internet pour savoir ce qu’il se fait déjà dans ce domaine ensuite, il faut analyser les techniques utilisées et voir comment apporter quelque chose de différent pour vous démarquer.

C’est valable pour n’importe quelle niche.

L’idéale est de trouver une spécialité dans un domaine qui nous passionne, mais c’est souvent compliqué de gagner de l’argent ensuite, c’est valable par exemple pour la photo animalière ou la photo de paysage entre autres.

Quand on a trouvé la bonne direction, il faut travailler votre style, un photographe spécialiste doit suivre des formations, évoluer techniquement, faire une veille technique pour être à l’affut des évolutions éventuelles.

Il faut également beaucoup s’investir dans la partie commerciale, car sans elle, vous n’aurez pas de clients.

À quoi ça sert d’être le meilleur dans votre domaine et être inconnu de tous, c’est l’échec assuré à brève échéance ?

N’hésitez pas à faire des sondages auprès de vos prospects pour connaitre leurs attentes et ainsi leur proposer des prestations adaptées.

GD Star Rating
loading...
GD Star Rating
loading...
On est photographe spécialiste ou on fait le généraliste ?, 9.7 out of 10 based on 6 ratings
New Graphic