En ce moment

Comment éviter les erreurs de débutants

Quand on est débutant en photographie, on commet souvent des erreurs, moi le premier, je suis aussi passé par là. Mais l’essentiel, c’est de pouvoir tirer parti de ses erreurs, pour en garder les enseignements positifs, qui nous permettront de progresser de façon positive dans la pratique de la photographie.

JPEG et balance des blancs

Ne pas faire du RAW et faire de la photo au format JPEG est souvent le piège dans lequel nous sommes tombés à nos débuts, car à défaut d’utiliser une balance des blancs automatiques, il n’a pas été rare, par beau temps, de régler la balance des blancs sur lumière du jour, et de passer à l’ombre sans s’en rendre compte et d’avoir des photos toutes bleues. Ce n’est qu’avec un peu d’expérience, et avec le temps, que l’on se rend compte de l’intérêt et des vertus du format RAW, nous libérant définitivement de la sempiternelle question de la balance des blancs.

achat-Objectif-8

Sensibilité ISO

Dans les débuts, le choix de la sensibilité ISO est toujours un problème cornélien, car on a du mal à évaluer correctement le bon niveau de sensibilité, en fonction de nos conditions de lumière, soit, nous faisons un mauvais choix au départ, soit, nous oublions notre sensibilité, et on se retrouve avec une sensibilité trop haute en plein soleil, ou moins grave, une sensibilité trop basse dans la pénombre.

 

Pour la sensibilité ISO, il est important de se dire et de se répéter ses préceptes récurrents, tels que :

  • – je prends 100 ISO quand je suis dehors en plein soleil
  • – je prends 200 ISO quand je suis dehors en plein soleil et que je risque de passer à l’ombre parfois
  • – je prends 400 ISO quand je suis en intérieur ou en extérieur quand il ne fait pas beau
  • – je prends 800 ISO quand je suis à l’intérieur qu’il n’y a pas beaucoup de lumière ou que je suis en début de soirée
  • – je prends 1600 ISO à la tombée de la nuit

 

Voilà, en moyenne, l’utilisation de la sensibilité ISO, mais ce n’est pas non plus immuable, ça doit aussi évoluer en fonction des conditions de lumière et de l’attitude des sujets, s’ils bougent ou pas.

 

Les modes de prise de vue

Là aussi, cette question des modes de prise de vue m’a souvent posé des problèmes, lorsque je ne comprenais pas le fonctionnement de la vitesse du diaphragme. Il n’a pas été rare que je fasse des prises de vue avec des sujets qui bougent dans tous les sens en mode priorité diaphragme et d’avoir un résultat qui pouvait être artistiquement intéressant, mais d’une manière générale, tout était inexploitable et raté.

Et je me suis aussi trompé à l’inverse, mais l’erreur était moins visible, car, faire des paysages en priorité vitesse, quand on n’a pas de premier plan trop près, ça n’est pas dramatique.

Donc, dites-vous bien que le mode priorité vitesse, où on impose son choix de vitesse d’obturation, et l’appareil s’occupe du reste, doit être utilisé quand on veut gérer les mouvements de nos sujets, soit en les figeant, soit en les laissant bouger dans un souci de dynamique.

Et pour utiliser le mode priorité diaphragme, où l’on impose son choix de diaphragme, et l’appareil s’occupe de nous mettre la bonne vitesse, pour avoir le bon temps de pose, il sera utilisé pour toutes les problématiques de profondeur de champ, de zone de netteté comme, par exemple, des paysages ou du portrait.

Le mode manuel sera, lui, plus utilisé quand nous allons faire des photos avec un, ou plusieurs flashs, et que l’on veut gérer indépendamment, la lumière naturelle, et la puissance des flashs, par exemple.

 

N'hésitez pas à faire des photos de détails de l'ambiance de noël…

La mise au point

les problèmes de choix d’autofocus sont une des causes fréquentes de photos ratées, car, si votre appareil ne parvient pas à faire le point sur le sujet, vous avez de grandes chances pour que toutes vos images soient floues. Le choix du mode d’autofocus est donc très important, il faut bien veiller à prendre un mode d’autofocus pour sujet statique quand on utilise la technique de mise au point recadrage par exemple, et surtout, quand nous faisons des photos de sport ou, que notre sujet est dynamique, de bien veiller à utiliser un mode autofocus adapté tel que AF-S  ou AI-SERVO.

 

Si vous aussi, vous savez encore des difficultés nouveaux choix techniques, c’est normal, comme on dit c’est le métier qui rentre. L’essentiel c’est d’en tirer des enseignements positifs qui nous permettront d’avancer et de faire mieux à chaque fois. Soyez indulgents avec vous-même et avec les autres, après tout ce ne sont que des images…

Faites-nous partager vos expériences et vos difficultés en laissant un commentaire juste en bas de cet article.

Merci à vous tous, et bonne photo.

Stéphane

GD Star Rating
loading...
GD Star Rating
loading...
Comment éviter les erreurs de débutants, 8.7 out of 10 based on 35 ratings
New Graphic

6 Responses

  1. Bonjour
    Je suis débutante et vos vidéos me sont très utiles ..
    Pourriez-vous par contre me dire comment régler mon Canon pour de la photo de concert, soit avec beaucoup de lights ou très peu et surtout comment prendre un public assis devant la scène.. Merci

    GD Star Rating
    loading...
    • Bonjour Michelle, utilisez le mode priorité vitesse avec une vitesse adaptée à votre sujet, idem pour la sensibilité sinon, ISO auto et prenez une mesure de lumière spot pour bien maitriser l’exposition sur votre sujet à cause des coups de spots.

      GD Star Rating
      loading...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Améliorez immédiatement la qualité de vos photos de paysage…