Podcast-Portrait-Soleil-article-CP-2022

podcast portrait au soleil

Voici la retranscription du podcast portrait au soleil.

Pour écouter le podcast sur la plateforme de votre choix, cliquez-ici

 

podcast portrait au soleil – Bonjour les amis. Alors aujourd’hui, on va parler de différentes techniques pour jouer avec la lumière du soleil, quand on veut faire des photos en extérieur, en général. Là on va être plus dans le domaine de la photographie ponctuelle. De la photo d’objets, photographies de macro, mais également de la photographie de portrait, photographie de personnes, en cadrage portrait où en pied, photo d’enfant, photos d’animaux de compagnie. Plutôt des prises de vue dans ces domaines-là, on sera beaucoup moins, voire pas du tout sur le domaine de la photographie de paysage.

Attention à la dureté de la lumière du soleil

La lumière du soleil, c’est une lumière qui, quand il fait beau, quand on a un ciel complètement dégagé, qui est relativement puissante, qui est violente, qui est dure. 

Après, certains vont aimer cette lumière-là. Donc, quand on va faire les photos de portrait. Par exemple, de personnes en plein soleil, je dirais qu’on va avoir malgré tout, qu’on aime ou qu’on aime pas, on va avoir des inconvénients. 

Le premier inconvénient est un inconvénient qui est quand même majeur, c’est que si on met notre sujet avec une lumière de face et bien il va être ébloui par le soleil, donc il risque de fermer les yeux, de froncer les sourcils, parce qu’il va être ébloui, il va en prendre plein la figure. Il ne va pas pouvoir garder les yeux ouverts. Et ça, ça va être un peu problématique. En plus, il y a énormément de gens qui sont très sensibles à la lumière du soleil, qui sont incapables d’ouvrir les yeux avec le soleil dans leur figure et qui très vite vont avoir les yeux qui vont pleurer. Ils vont avoir les yeux rouges et ça sera même plus possible de poser, ils ne vont plus être en capacité de poser pour faire des photos. 

Moi, j’ai très souvent le cas avec des clients, pour du portrait en extérieur, ça devient très vite impossible. Donc vous voyez que faire des photos de portrait avec le soleil de face c’est compliqué. 

Donc dans ces cas-là, si vous avez des personnes qui sont très sensibles à la lumière du soleil, il va falloir masquer le soleil autant que faire se peut la lumière du soleil tout en gardant quand même de belles conditions de lumière pour avoir quelque chose de qualitatif. 

 

Diffuser la lumière du soleil

Alors c’est plutôt dans ce sens-là que va s’orienter le podcast. Alors, première possibilité, c’est au niveau du soleil, c’est de diffuser la lumière du soleil, c’est à dire, qu’on va venir mettre un élément entre le soleil et le sujet. Qui va adoucir, qui va filtrer comme un papier calque, qui va diffuser et adoucir la lumière du soleil, c’est-à-dire qu’elle ne l’aura pas en direct. Alors ça, la solution pour faire ça par exemple, quelque chose de très simple, vous pouvez repérer, un lieu propice pour vos prises de vue et utiliser un arbre. Et entre 2 arbres, prendre une corde, une corde à linge et devenir avec des épingles à linge, fixer un drap blanc. Et de positionner votre sujet à l’ombre de ce drap blanc. Donc comme ça, il va bénéficier de la lumière du soleil à travers le drap et cette lumière va être diffusée et va être douce, mais en même temps, elle va rester très lumineuse et vous verrez que ça va vous apporter une lumière très qualitative, très intéressante. 

C’est vrai que vous pouvez tendre cette corde à linge entre 2 arbres, vous pouvez aussi la tendre entre une maison et une voiture par exemple, parce qu’il faut quand même des sujets de poids, un drap, ça pèse quand même un peu de poids, donc il faut quand même des éléments qui soient relativement bien fixés, qui ne bougent pas, donc, si vous avez un arbre d’un côté, de l’autre côté, vous n’avez rien, si vous n’avez pas assez de corde, vous pouvez approcher une voiture par exemple, tout simplement, et vous fixez ça à un rétroviseur de la voiture ou par-dessus la voiture ou fixée à l’arrière sur le crochet d’attelage en passant bien par-dessus la voiture.

Il faut que le câble vienne passer sur le toit de la voiture pour rester bien en hauteur. Il existe différentes possibilités là-dessus, je vous laisse maître du montage. 

 

Mettre son modèle à l’ombre

Il y a également la possibilité d’utiliser les ombres, je dirais naturelles, liées au paysage ou aux éléments présents, c’est-à-dire que l’idéal, quand on a des personnes en plein soleil, on peut les mettre à l’ombre d’un arbre, les mettre à l’ombre d’une maison, d’un bâtiment ou d’un mur.

Et ce qui fait que cette ombre, on va se rapprocher un petit peu de la lumière diffusée par le drap. Mais l’ombre sera beaucoup plus sombre. Elle sera beaucoup moins lumineuse. Et si la personne est hypersensible à la lumière, au niveau des yeux, c’est vrai que derrière le drap, la lumière diffusée du soleil restera quand même assez forte pour elle, alors que là, si vous le mettez à l’ombre d’un arbre, sous un arbre ou à l’ombre d’un mur, à l’ombre d’une maison, eh bien là, elle va être beaucoup plus à l’aise parce qu’il aura un environnement beaucoup plus protégé au niveau de la lumière. 

À l’ombre d’un arbre ou d’un mur, ça vous donne de toute façon une lumière pareille, très douce, très intéressante et très riche, très esthétique sur un personnage.

 

Mettez-vous devant une porte d’entrée

Autre chose également, une petite astuce qui peut être très sympathique au niveau de la lumière quand on est au soleil et qu’on veut essayer de se protéger, c’est de mettre une personne par exemple en intérieur comme par exemple, à l’entrée d’un garage, à l’entrée d’une porte d’entrée. 

Vous ouvrez la porte, vous, le photographe, vous vous mettez à l’extérieur ou très légèrement à l’extérieur, vous mettez votre sujet à l’intérieur, mais vraiment à à 1 M à l’intérieur, dedans, dans le bâtiment, vraiment, et qu’il soit éclairé par la lumière extérieure réfléchie au sol. Et que le fond derrière lui soit à l’ombre. Donc on va avoir un fond assez sombre et un personnage bien éclairé, un visage bien éclairé. Alors l’idéal c’est que la lumière tombe directement sur le sol, au niveau du pas de la porte, au niveau de l’entrée. 

 

Utilisez un drap blanc comme réflecteur

Si vous faites ça dans une entrée de garage parce qu’après vous pouvez tendre un drap blanc derrière dans le garage pour masquer un peu si c’est du bric-à-brac comme dans les garages en général, c’est ce qui se passe. 

Vous mettez un drap, vous pouvez mettre, vous pouvez acheter des fonds qui se déplient tout simplement des fonds photo ou des réflecteurs photo. Vous pouvez en mettre un derrière, mais l’idéal c’est que le soleil tape directement au sol comme ça, il va venir apporter une lumière réfléchie au niveau du sol, donc on aura une belle lumière qui va arriver sur votre sujet. Ça, c’est la même chose quand vous prenez votre personnage par exemple, quand vous pouvez le mettre à l’intérieur, vous-vous mettez dos à une fenêtre et vous mettez votre personnage face à vous, face à la fenêtre. Donc ça, vous allez avoir une belle lumière de face. Ça, c’est aussi une possibilité au niveau de la lumière. 

 

Faire du portrait photo par temps couvert

Alors après, si vous avez une personne qui est sensible. Au rayon de soleil, l’idéal c’est de l’emmener en prise de vue un jour où le temps est couvert. Où il y a une petite couverture nuageuse comme ça, vous allez profiter des moments où le soleil est masqué par les nuages pour profiter de la lumière diffuse, de la lumière douce pour faire vos photos en extérieur. Après bon Ben les jours où le ciel est couvert, le ciel est gris. Je ne vous cache pas que ce n’est pas forcément la meilleure. 

Les meilleures conditions de lumière que j’affectionne pour faire des prises de vue en extérieur parce que je trouve ça quand même assez mou et assez triste quand c’est couvert donc je vous dirais oui. Oui, mais, je rajouterai à un mais, je préfère faire mes photos un jour de plein soleil et puis de profiter des zones d’ombre, jouer avec les ombres, jouer avec la lumière diffusée parce que c’est beaucoup plus lumineux, c’est beaucoup plus gai qu’un ciel gris où on est quand même relativement bleu. On est beaucoup plus froid, on est beaucoup plus triste en termes d’ambiance quand c’est couvert. 

 

Utilisez la lumière de fin ou de début de journée

Autre possibilité, les amis, c’est d’utiliser le soleil. Quand il est dans sa phase de coucher ou de lever l’heure d’or, l’heure dorée par exemple, la Golden Hour, là, c’est une période qui peut être intéressante. Par contre, on peut éventuellement avoir le soleil en direct. Il va être beaucoup plus bas au niveau de l’horizon donc il va être très chaud, très doré et il sera très joli sur les visages. On va avoir des gens qui vont être beaucoup plus bronzés entre parenthèses, on va avoir des teintes qui vont être beaucoup plus chaleureuses et ça va donner tout de suite des effets très sympathiques. Surtout, l’environnement va être très chaud lui aussi. Il va profiter du soleil et de ses 1000 couleurs. 

Une période que l’on utilise très peu, mais qui est extraordinaire pour sa lumière. C’est quand le soleil vient juste de se coucher quand il n’est plus là, mais par contre, qu’il éclaire encore le ciel, on va dire, plus la voûte céleste. 

 

Utilisez l’heure bleue pour vos portraits

Quand le soleil est juste passé derrière l’horizon, là c’est un moment où on a 10 min à 1/4 d’heure de lumière, qui va être géniale. Vraiment, je vous encourage à essayer ça sur une plage par exemple, parce qu’on a l’horizon qui est bien dégagé, donc la lumière, les derniers rayons de lumière réfléchie sur le ciel par le soleil vont être propices. 

Par contre, c’est vrai que là, le photographe, il faut qu’on se mette dos au coucher de soleil et on va avoir notre sujet face au coucher de soleil. 

L’objectif, ce n’est pas de photographier le coucher de soleil ou le soleil couché, c’est vraiment de photographier la personne éclairée par le soleil couché. Ça, ça donne une très belle lumière. 

Si vous voulez voir un peu ce que ça donne, j’ai fait des photos comme ça dans la formation sur le portrait en lumière naturelle, j’ai une formation sur le site comment-photographier.com, au niveau des portraits en lumière naturelle. Il y en a une aussi sur le portrait avec la lumière au Flash, mais pour la formation au portrait lumière naturelle, je fais des séries de portraits dans ces conditions-là et vous voyez complètement le résultat et c’est absolument fabuleux. C’est une lumière que moi j’adore. 

 

Attention au manque de lumière

Après, l’inconvénient de ça, quand c’est juste avant qu’il se lève ou juste après qu’il soit couché. L’inconvénient, c’est qu’on a une lumière qui tombe en niveau puissance, donc on est obligé de monter la sensibilité ISO, mais je dirais, peu importe, on ne fait pas d’omelette sans casser d’œufs et il faut vraiment dire qu’il faut ce qu’il faut. Ce n’est pas grave, on monte la sensibilité ISO, on ouvre le diaphragme de toute façon, comme c’est du portrait, on va avoir un diaphragme qui va être le plus ouvert possible avec une mise au point sur l’œil du sujet. Donc de ce côté-là, on va avoir un diaphragme complètement ouvert, donc on va faire entrer un maximum de lumière. Là, ça va faciliter les choses au niveau de la vitesse. C’est du portrait, relativement posé donc ça ne va pas bouger beaucoup, donc on peut avoir une vitesse d’obturation du 50e de seconde, au 60e de seconde. Parce que notre sujet ne va pas non plus danser la gigue, donc voilà, à une vitesse relativement raisonnable. Un diaphragme complètement ouvert et puis bah une sensibilité qui va monter éventuellement 400 à 800 ISO. En fonction de la luminosité, de l’environnement, ça, c’est important. 

 

Utiliser le terrain comme réflecteur

Alors je vous disais de faire ça sur une plage. Pourquoi ? Parce que sur la plage, le sable reste très lumineux, très clair, donc lui aussi il sert de réflecteur au niveau du sol. Parce que si vous faites ça sur un parking, le bitume, il est noir et il absorbe la lumière. Si vous faites ça sur de la pelouse, c’est pareil. La pelouse, c’est vert, le vert absorbe énormément la lumière. Et si ça réfléchit, ça va réfléchir du Vert, donc ce n’est pas top au niveau du visage donc c’est pareil un parking on va faire des ombres, ça va absorber beaucoup de lumière donc c’est pour ça qu’une plage c’est l’idéal. Alors si vous n’avez pas de plage les amis, je sais pertinemment qu’il y en a parmi vous, il y en a certains qui habitent dans des zones où la mer est relativement loin. Ce que vous pouvez faire, c’est soit profiter d’une terrasse avec du ciment, du Carrelage blanc ou éventuellement vous vous mettez un réflecteur blanc au sol, c’est-à-dire un drap, quelque chose qui est clair ou alors vous mettez votre sujet si vous avez une voiture avec un capot blanc, vous mettez la personne collée à une voiture avec le Capot blanc qui va servir de réflecteur. Au niveau du visage, tout simplement. Ça, c’est les petites astuces cadeaux. C’est le petit plus.

 

Retranscription du podcast complète ici :

podcast portrait au soleil – Alors aujourd’hui, on va parler de différentes techniques pour jouer avec la lumière du soleil quand on veut faire des photos en extérieur. Là on va être plus sur du domaine style, photographie ponctuelle d’objets, photographies de macro, mais plutôt photographie de portrait, photographie de personnes en portrait où personne en pied, photo d’enfant, photos des animaux de compagnie. Plutôt des prises de vue dans ce domaine là, on sera beaucoup moins, voire pas du tout sur le domaine de la photographie de paysage.

Portrait photo en plein soleil

La lumière du soleil, c’est une lumière qui, quand il fait beau, quand on a un ciel complètement dégagé, qui est relativement puissante, qui est violente, qui est dure, après, certains vont aimer cette lumière là. Quand on va faire des photos de portrait, par exemple, de personnes en plein soleil, sinon on va avoir malgré tout qu’on aime ou qu’on aime pas, on va avoir des inconvénients. Le premier inconvénient est un inconvénient qui est quand même majeur, c’est que si on met notre sujet, avec une lumière de face et bien il va être ébloui par le soleil, donc il risque de froncer les yeux, de froncer les sourcils, de fermer les yeux parce qu’il va être ébloui, il va en prendre plein la figure et il va pas pouvoir garder les yeux ouverts, et ça, ça va être un peu problématique. 

En plus, il y a énormément de gens qui sont très sensibles à la lumière du soleil, qui sont incapables d’ouvrir les yeux avec le soleil dans la figure et qui, très vite, vont avoir les yeux qui vont pleurer. Ils vont avoir les yeux rouges et ça sera même plus possible de travailler, ils vont pas être en capacité de poser pour faire des photos. 

Moi, j’ai très souvent eu le cas avec des clients pour du portrait en extérieur, ça devient très vite impossible. Donc vous voyez que faire des photos de portrait avec le soleil de face c’est compliqué. Donc dans ces cas-là, si vous avez des personnes qui sont très sensibles à la lumière du soleil, il va falloir masquer autant que faire se peut la lumière du soleil tout en gardant quand même de belles conditions de lumière et avoir quelque chose de qualitatif. Alors c’est plutôt dans ce sens-là que va s’orienter le podcast. 

Diffuser la lumière du soleil

Alors, première possibilité, c’est au niveau du soleil, c’est de diffuser la lumière du soleil, c’est à dire qu’on va venir mettre un élément entre le soleil et le sujet, qui va adoucir, qui va filtrer comme un papier calque, qui va diffuser et adoucir la lumière du soleil, c’est à dire qu’elle ne l’aura pas en direct. Alors là, la solution pour faire ça par exemple, quelque chose de très simple, vous pouvez, après avoir repéré un lieu propice pour vos prises de vue, utiliser un arbre. Et entre 2 arbres, prendre une corde, une corde à linge et de venir avec des épingles à linge, fixer un drap blanc. De positionner votre sujet à l’ombre de ce drap blanc. Donc comme ça, il va bénéficier de la lumière du soleil à travers le drap et cette lumière va être diffusée et va rester. Elle sera douce, mais en même temps, elle va rester très lumineuse et vous verrez que ça va vous apporter une lumière très qualitative, très intéressante. 

Première chose, alors après, c’est vrai que vous pouvez tendre cette corde à linge entre 2 arbres, vous pouvez la tendre entre la maison et une voiture, par exemple, parce qu’il faut quand même des sujets, un drap, ça, ça pèse quand même un peu de poids, donc il faut quand même des éléments qui soient relativement bien fixés, qui ne bougent pas, donc avec une voiture par exemple, si vous avez pas d’éléments, si vous avez un arbre d’un côté, de l’autre côté, vous n’avez rien, vous avez pas assez de câbles, vous pouvez approcher une voiture par exemple, tout simplement, et vous fixez ça à un rétroviseur de la voiture ou par-dessus la voiture ou fixée à l’arrière sur le crochet d’attelage en passant bien par-dessus la voiture. Faut que le câble vienne passer sur le toit de la voiture pour rester bien en hauteur. Il existe différentes possibilités là-dessus, je vous laisse juge et maître du montage. 

Mettre le sujet à l’ombre

Il y a également la possibilité d’utiliser les ombres, je dirais naturelles liées au paysage ou aux éléments présents, c’est à dire que l’idéal, quand on photographie des personnes en plein soleil, Eh bien on peut les mettre à l’ombre d’un arbre, les mettre à l’ombre d’une maison. D’un bâtiment, d’un mur et ce qui fait que cette ombre, on va se rapprocher un petit peu de la lumière diffusée par le drap. Mais l’ombre sera beaucoup plus sombre. Elle sera beaucoup moins lumineuse. Et si la personne est hypersensible à la lumière, au niveau des yeux, c’est vrai que derrière le drap, la lumière diffusée du soleil restera quand même assez forte. Alors que là, si vous le mettez à l’ombre d’un arbre, sous un arbre ou à l’ombre d’un mur, à l’ombre d’une maison, Eh bien là, il va être beaucoup plus à l’aise parce qu’il aura un environnement beaucoup plus protégé au niveau de la lumière. Et vous, à l’ombre d’un arbre ou d’un mur, ça vous donne de toute façon une lumière pareille, très douce, très intéressante et très riche, très esthétique sur un personnage. 

Portrait au seuil de l’intérieur

Autre chose également, une petite astuce qui peut être très sympathique au niveau de la lumière quand on est au soleil et qu’on veut essayer de se protéger, c’est de mettre une personne par exemple, vous pouvez mettre la personne en intérieur comme par exemple, à l’entrée d’un garage, à l’entrée d’une porte d’entrée. Vous ouvrez la porte, vous, le photographe, vous-vous mettez à l’extérieur ou très légèrement à l’extérieur, vous mettez votre sujet à l’intérieur. Mais vraiment, à 1 mètre dans le bâtiment, vraiment et qu’il soit éclairé par la lumière extérieure et que le fond derrière lui soit à l’ombre. Donc on va avoir un fond assez sombre et un personnage bien éclairé, un visage bien éclairé. Alors l’idéal c’est que la lumière tombe directement sur le sol. Au niveau du pas de la porte, au niveau de l’entrée. Si vous faites ça dans une entrée de garage parce que après vous pouvez tendre un drap blanc derrière dans le garage pour masquer un peu s’il y a du bric-à-brac, dans les garages, en général, c’est ce qui se passe. 

Vous mettez un drap, vous pouvez mettre, vous pouvez acheter des fonds qui se déplient tout simplement, des fonds photos ou des réflecteurs photo. Vous pouvez en mettre un derrière. Mais l’idéal, c’est que le soleil tape directement au sol comme ça, il va venir apporter une lumière réfléchie au niveau du sol, donc on aura une belle lumière qui va arriver sur notre sujet, ça c’est la même chose. 

Portrait en intérieur face à une fenêtre

Quand vous prenez votre personnage par exemple, vous pouvez le mettre à l’intérieur, vous-vous mettez dos à l’intérieur dos à une fenêtre et vous mettez votre personnage face à vous. Face à la fenêtre donc ça, vous allez avoir une belle lumière de face. Ça, c’est aussi une possibilité au niveau de la lumière. Alors après, si vous avez une personne qui est sensible au rayon de soleil, ben l’idéal c’est de l’emmener en prise de vue un jour ou le le temps est couvert. Où il y a une petite couverture nuageuse comme ça, vous allez profiter des moments où le soleil est masqué par les nuages pour profiter de la lumière diffuse, de la lumière douce pour faire vos photos en extérieur. Après bon Ben les jours où le ciel est couvert, le ciel est gris. Je vous cache pas que c’est pas forcément les meilleures conditions de lumière que j’affectionne pour faire des prises de vue en extérieur, parce que je trouve ça quand même assez mou et assez triste, mais je préfère faire mes photos un jour de plein soleil et puis de profiter des zones d’ombre, jouer avec les ombres, jouer avec la lumière, diffusée parce que c’est beaucoup plus lumineux, c’est beaucoup plus gai qu’un ciel gris où on est quand même relativement bleu. En termes de couleurs, on est beaucoup plus froid, on le sait, beaucoup plus triste, en termes de d’ambiance. 

Portrait heure doré

Autre possibilité, les amis, c’est d’utiliser le soleil quand il est dans sa phase de coucher ou de lever, l’heure d’or, l’heure dorée par exemple, la Golden Hour, là, c’est une période qui peut être intéressante. Par contre, on va avoir, euh, on peut éventuellement avoir le soleil en direct, il va être beaucoup plus bas au niveau de l’horizon, donc il va être très chaud, très doré et il sera très joli sur les visages. 

On va avoir des gens qui vont être beaucoup plus bronzés entre parenthèses, on va avoir des teintes qui vont être beaucoup plus chaleureuses et ça va donner tout de suite des effets très très sympathiques. Surtout, l’environnement va être très doux, très chaud lui aussi. Il va profiter du soleil et de ses 1000 couleurs. 

Portrait une fois le soleil couché

Une période que l’on utilise très peu mais qui est extraordinaire pour sa lumière. C’est quand le soleil vient juste de se coucher quand il n’est plus là, mais par contre, qu’il éclaire encore le ciel, on va dire la voûte céleste. Quand il est juste passé derrière l’horizon, là c’est un moment où on a 10 Min, 1/4 d’heure de lumière, qui va être géniale, vraiment, je vous encourage à essayer ça sur une plage par exemple, parce qu’on a l’horizon qui est bien dégagé, donc la lumière, les derniers rayons de lumière réfléchie sur le ciel par le soleil vont être propices. 

Par contre, c’est vrai que là, le photographe, il faut qu’on se mette dos au lieu du coucher de soleil et on va avoir notre sujet face au coucher de soleil, donc nous, le photographe, on se met de dos au coucher de soleil. L’objectif, c’est pas de photographier le coucher de soleil ou le soleil couché, c’est vraiment de photographier la personne éclairer par le soleil couché. Ça, ça donne une très, très belle lumière. Si vous voulez voir un peu ce que ça donne, j’ai fait des photos comme ça dans la formation sur le portrait, pas pour la lumière au Flash mais au portrait lumière naturelle. Je fais des séries de portraits. Dans ces conditions-là et vous voyez complètement le résultat et c’est c’est absolument fabuleux. C’est une lumière que moi j’adore. Après l’inconvénient de ça bon là, quand le soleil s’est juste avant qu’il se lève ou juste après qu’il soit couché, l’inconvénient, c’est qu’on a une lumière qui est tombé. Au niveau puissance donc on est obligé de monter la sensibilité ISO mais je dirais, peu importe, on fait pas d’omelette sans casser d’œufs et il faut vraiment dire, il faut ce qu’il faut, on va dire c’est pas grave, on monte la sensibilité ISO, on ouvre de toute façon comme c’est du portrait, on va avoir un diaphragme qui va être le plus ouvert possible avec une mise au point sur l’œil. Donc de ce côté-là, on va avoir un diaphragme complètement ouvert donc on va faire entrer un maximum de lumière. Là ça va faciliter les choses au niveau de la vitesse. 

C’est du portrait relativement posé, donc ça va pas bouger beaucoup, donc on peut avoir une une vitesse d’obturation du 50e de seconde, 60e de seconde. Parce que notre sujet, il va pas non plus danser la gigue. Donc voilà, une vitesse relativement raisonnable, un diaphragme complètement ouvert et puis Ben une sensibilité qui va monter éventuellement 400  ou 800 ISO en fonction de la luminosité, de l’environnement, ça c’est important. Alors je vous disais de faire ça sur une plage. Pourquoi ? Parce que sur la plage, le sable reste très lumineux, très clair, donc lui aussi il sert de réflecteur, de réflecteur au niveau du sol. Parce que si vous faites ça sur un parking, le bitume, il est noir et il absorbe la lumière. Si vous faites ça sur de la pelouse, c’est pareil. La pelouse, c’est vert. Le Vert absorbe énormément la lumière. Et si ça réfléchit, ça va réfléchir du Vert, donc c’est pas top au niveau du visage donc c’est pareil un parking, on va faire des ombres, ça va absorber beaucoup de lumière donc c’est pour ça que une plage c’est l’idéal. Alors si vous n’avez pas de plage, les amis, je sais pertinemment qu’il y a parmi vous, il y en a certains qui habitent dans des zones où la mer est relativement loin. Ce que vous pouvez faire, c’est soit profiter d’une terrasse avec du ciment, du Carrelage blanc ou éventuellement vous vous mettez un réflecteur blanc au sol, c’est à dire un drap, quelque chose qui est clair. Ou alors vous mettez votre personne, si vous avez une voiture avec un capot blanc, vous mettez la personne collée à une voiture avec le Capot blanc va servir de réflecteur au niveau du visage, tout simplement. Ça, c’est les petites astuces, c’est cadeaux. C’est le petit plus.

New Graphic
, , , ,
Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.