En ce moment

Photo nette : attention à votre diaphragme !

Vous n’êtes pas satisfait de la netteté de vos photos ? En dehors de la vitesse d’obturation et de la sensibilité ISO, l’ouverture de l’objectif joue également son rôle dans l’affaire.
Pour obtenir des photos nettes, faites attention à votre diaphragme ! Car bien entendu plus vous fermerez votre diaphragme, plus vous augmenterez votre profondeur de champ, et plus vous aurez des chances d’avoir une photo bien nette avec un meilleur piqué. Voici des solutions simples et faciles à mettre en œuvre pour réussir vos photos…

 

Attention à la profondeur de champ !

Avec un sujet mobile, dans une situation de lumière difficile, quand il y en a peu par exemple, l’appareil photo va avoir du mal à faire la mise au point : son autofocus risque, quand on manque de lumière, d’être un peu lent. Alors, pour augmenter vos chances d’avoir des photos les plus nettes possible, je vous encourage à fermer un minimum votre diaphragme pour augmenter votre profondeur de champ, ce qui laissera une plage plus confortable de sécurité à votre appareil pour sa mise au point.

C’est d’autant plus vrai que si vous avez un appareil photo plein format, la profondeur de champ est encore réduite, car quand on manque de lumière et que l’objectif est à une ouverture de f/2,8, la plage de profondeur de champ se jouera sur à peine quelques centimètres. Vous n’avez pas droit l’erreur d’où l’importance de fermer votre diaphragme pour être plus sûr de la netteté de l’image, quitte à augmenter la sensibilité ISO pour cela, on n’a rien sans rien.

Dans le cas de figure d’un diaphragme complètement ouvert, la profondeur de champ est tellement courte que vous avez toutes les chances d’avoir un sujet qui n’est plus là où est faite la mise au point quand vous appuyez sur le déclencheur. Cela ne se jouera pas à grand-chose et vous augmenterez vos chances en fermant votre diaphragme un peu plus que la normale.

Je ne donne pas de chiffres de fermeture de diaphragme, puisqu’ils seront différents selon que vous utilisiez une focale fixe ou un zoom, qui n’ont pas les mêmes valeurs de diaphragme. Faites les tests par vous-même pour être sûr de ce que vous voulez obtenir.

Noirmoutier

Améliorez vos photos de paysages

Pour avoir de belles photos de paysages avec une bonne profondeur de champ, il est important de fermer un minimum votre diaphragme. Si vous avez un premier plan relativement proche de vous et votre paysage au loin, il sera important, si vous souhaitez que votre photo soit nette, de fermer votre diaphragme. Pour cela, favorisez plus la mise au point sur le premier plan et fermez le diaphragme aux alentours de f/11 environ.

Si vous voulez être plus sûr de vous, vous pouvez utiliser des applications qui vous donnent les distances et les diaphragmes nécessaires pour maitriser votre profondeur de champ en utilisant la distance hyper focale.

Sur de la photo de paysage, en général, favorisez la mise au point sur le premier tiers de votre image en partant du bas, mais faites bien attention de toujours fermer un peu votre diaphragme : en effet, si votre diaphragme est grand ouvert, vous n’aurez pas la totalité de votre image nette. Soyez vigilant(e) !

Macro photo

En macro photo, fermez aussi votre diaphragme !

Quand vous faites de la macrophotographie, vous êtes au plus près de votre sujet, ce qui induit une profondeur de champ très courte. Pour augmenter votre profondeur de champ, vous devrez fermer là aussi votre diaphragme pour augmenter la netteté de votre image. Attention aussi de ne pas tomber dans l’excès inverse en fermant complètement votre diaphragme : dans ce cas, avec un diaphragme entièrement fermé, à f/22 ou f/32, on perd au niveau du piqué de l’image, et c’est dommage.

Ce qu’il faut savoir, en macro photo, c’est que si vous fermez complètement votre diaphragme, votre photo ne sera pas nette partout bien évidemment, car plus on se rapproche du sujet et plus la profondeur de champ sera très courte. Avec un boitier tel qu’un réflex, un bridge ou un hybride, il est impossible d’avoir toute son image nette même en fermant complètement son diaphragme. Ça sera plus facilement le cas dès qu’on utilise des optiques grand-angle et que l’on se recule de son sujet.

Pour en avoir le coeur net, faites vous-même le test entre un téléobjectif et un grand-angle pour voir les différences de profondeur de champ.

 

Ce qu’il faut retenir

Fermer son diaphragme est donc une solution pour augmenter la netteté et la qualité du piqué de votre image. Comme on l’a vu dans une vidéo précédente où je vous encourageais à tester vos objectifs pour voir connaître le meilleur diaphragme pour avoir une image de qualité,  on a constaté qu’en règle générale, l’optique donnera sa qualité optimale avec un diaphragme intermédiaire, mais pas à pleine ouverture ou à pleine fermeture : il est ainsi souvent nécessaire de fermer deux ou trois crans pour atteindre un piqué optimal.

Tout dépendra de votre objectif : je vous encourage à aller voir la vidéo sur ce sujet pour que vous puissiez vous-même tester votre propre matériel.

GD Star Rating
loading...
GD Star Rating
loading...
Photo nette : attention à votre diaphragme !, 9.3 out of 10 based on 35 ratings
New Graphic

3 Responses

  1. Bonjour, le fait de fermer le diaphragme n’entraine t-il pas le risque d’avoir un ciel trop souvent cramé?

    GD Star Rating
    loading...
    • Bonjour Régis, fermer le diaphragme réduit la quantité de lumière qui entre sur le capteur et rend l’image plus sombre donc pas de risque de cramer le ciel, c’est plus l’inverse

      GD Star Rating
      loading...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.