En ce moment

Capture d’écran 2015-01-26 à 10.50.54

Comment se protéger de la condensation et des chocs thermiques

Comment se protéger de la condensation et des chocs thermiques. L’hiver, c’est bien connu quand on fait des photos en extérieur le matériel, subit lui aussi les conséquences du froid et, c’est d’autant plus visible quand on retourne au chaud, car à ce moment-là, se produit un choc thermique sur votre matériel photographique avec apparition de condensation. On va voir ensemble comment éviter ce type de désagrément qui peut porter préjudice à votre appareil photo.

 

 

Comment éviter l’apparition de condensation sur l’appareil photo

Quand on est en extérieur et que l’on fait des photos pendant un certain temps, votre boitier photo se refroidit pour atteindre quasiment la température extérieure. En effet si vous êtes dehors avec une température en dessous de zéro et bien la température de votre appareil photo va se rapprocher sensiblement de cette température extérieure.

Avec pour conséquence, lorsque vous revenez dans une ambiance tempérée, sans le protéger, un choc thermique pour votre appareil photo, ce qui provoquera l’apparition presque instantanée de condensation, c’est-à-dire, vous verrez ruisseler de l’eau à la surface de votre appareil photo, c’est la conséquence d’un changement brutal de température à la surface de votre matériel surtout si celui-ci est en grande partie métallique.

Toute cette humidité est bien sûr dangereuse pour le bon fonctionnement de votre boitier photo favori, car il faut savoir que la condensation apparait à l’extérieur de l’appareil photo, mais elle se crée aussi à l’intérieur alors faites très attention à ça.

Pour y remédier, il existe une méthode très simple, de peu de moyens, mais qui demande un minimum de patience. Pour éviter les conséquences parfois désastreuses de cette condensation, ce que vous devez faire c’est que, quand vous êtes à l’extérieur, avant de rentrer au chaud, placez votre matériel dans son sac, sa housse ou dans sa caisse en fonction de ce que vous utilisez et fermez ce dernier de la manière la plus hermétique qui soit pour éviter que l’appareil se réchauffe trop vite.

Une fois votre appareil photo mis à l’abri, prenez le sac ou la caisse et rentrez-la au chaud, attendez un quart d’heure, 20 minutes puis si c’est un sac, ouvrez la fermeture éclair et entrebâillez-le très légèrement pour accélérer la montée en température de l’appareil photo, mais sans qu’ils subissent de choc thermique.

Capture d’écran 2015-01-26 à 10.50.54

Si vous n’avez pas de sac ou de housses, une solution est encore possible, si vous êtes en voiture ou tout autre véhicule avec un chauffage, si l’intérieur du véhicule est froid, pour votre retour, mettez l’appareil photo avec vous dans l’habitacle et mettez chauffage pour le retour, comme cela il aura comme pour vous, un réchauffement progressif lié à la montée en température dans l’habitacle de la voiture et vous éviterez ainsi le choc thermique.

Ce phénomène est surtout présent lorsque vous restez très longtemps dehors et que vous avez des froids très intenses. Si vous restez 10 minutes dehors à -2 par exemple et que vous rentrez à l’intérieur de chez vous ensuite, ce phénomène ne sera pas très important donc pas de panique non plus. Il faudra être vigilant par contre si vous et votre appareil photo restez plus d’une heure à l’extérieur, si votre matériel est glacé, il vaut mieux être vigilant et le protéger d’un choc thermique et prolonger comme cela la durée de ses bons et loyaux services, il vaut mieux prévenir que guérir, non ? ;))

GD Star Rating
loading...
GD Star Rating
loading...
Comment se protéger de la condensation et des chocs thermiques, 9.9 out of 10 based on 13 ratings
New Graphic