En ce moment

Voici le beau résultat obtenu avec le filtre ND variable

Filtre ND variable, attention, fausse bonne affaire

Filtre ND variable, attention, fausse bonne affaire. Aujourd’hui, le propos de cet article est de vous mettre en garde contre un investissement qui peut paraitre au départ quelque chose d’intéressant.

En effet, sur le papier, posséder un filtre ND variable offre que des avantages. Quoi de mieux que de rassembler toute la gamme des filtres ND en un seul  ?

Jusqu’à maintenant, je n’en possédais aucun et je me promenais systématiquement avec mes trois filtres, ND8, ND400 et ND1000, mais malheureusement, ça prend de la place dans les poches. Un moment donné, je me suis dit qu’il serait temps de franchir le pas et d’investir dans un filtre ND variable.

Aussitôt dit, aussitôt fait, j’ai jeté mon dévolu sur un filtre ND variable de marque Polaroïd, avec toujours à l’esprit, un souci de qualité en choisissant cette marque réputée et bien, ce fut peine perdue.

Qu’est-ce qu’on demande à ce type de filtre ?

De nous fournir un assombrissement homogène et régulier sur la plage qui est annoncée sur l’emballage.

Ce filtre ND variable offre sur le papier une amplitude très intéressante puisqu’on va du filtre ND2 au filtre ND2000, excusez du peu…

Connaissant Polaroïd, je ne suis pas méfié, ni inquiété, mais quel ne fut pas ma déception lorsque j’ai voulu l’utiliser enfin, essayé de l’utiliser, car ce filtre s’est très vite révélé inutilisable.

Voici le beau résultat obtenu avec le filtre ND variable

Voici le beau résultat obtenu avec le filtre ND variable

Un détail très gênant, c’est qu’il n’y a aucune graduation sur le filtre et qu’on ignore où se mettre pour avoir par exemple, un assombrissement équivalent à un filtre ND400 ou ND1000, on se place au petit bonheur la chance ce qui, avouez-le, est quand même dommage.

Filtre ND variable

Mais l’inconvénient majeur du filtre ND variable, c’est que nous sommes soumis à un phénomène de croix qui rend toutes les images inutilisables. En effet, au lieu d’assombrir l’image d’une façon totale et homogène, ce type de filtre se contente d’assombrir l’image de façon partielle.

Le résultat n’est absolument pas la hauteur de mes attentes puisqu’à aucun moment il ne m’a permis de faire une seule photo correcte et cela, quelle que soit la plage utilisée. Après bien sûr je peux l’utiliser éventuellement en ND2, mais je n’en utilise jamais et au pire, mon filtre polarisant le fera très bien.

Si la photographie de paysage vous intéresse, au passage n’hésitez pas à jeter un œil sur toutes les formations traitant de ce sujet ici :

Formation sur la photo paysage

Attention donc si vous avez l’intention d’investir dans une solution pratique comme l’est le filtre ND variable, car vous risquez d’aller au-devant d’une grande déconvenue. Achetez plutôt trois filtres comme ceux que j’ai cités plus haut,ND8, ND400 et ND1000 et vous serez en mesure de parer à toutes éventualités de plus, pour aller au-delà du ND1000, vous pouvez les superposer pour augmenter l’assombrissement.

Autrement, vous trouverez des filtres ND variables de qualité sans effet de croix avec la marque NISI, mais c’est assez cher, mais comme disaient les artistes, le prix s’oublie, mais la qualité reste… 😉

je vous souhaite donc une belle journée et de belles photos

Stéphane

GD Star Rating
loading...
GD Star Rating
loading...
Filtre ND variable, attention, fausse bonne affaire, 10.0 out of 10 based on 2 ratings
New Graphic

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.