En ce moment

Photos industrielles pour un ferronnier d’art

Les photos industrielles sont mon quotidien et je voudrais vous le faire partager, pour que vous puissiez voir comment je travaille avec mes clients, comment je procède avec eux. Le reportage behind the scenes chez ce ferronnier aura plusieurs vidéos, cinq, précisément. Ce client, c’est la Forge Cougnaud, je vous mettrais l’adresse internet en fin d’article.

La méthode photographique

Cette vidéo est la première d’une série de cinq, ces photographies sont destinées à êtres sur leur nouvelle plaquette, vous ne les verrez donc pas sur le site internet, du moins pas pour l’instant.

Sur cette première vidéo, vous verrez la mise en place, comment j’éclaire le sujet, avec juste deux torches, une avec une softbox et une autre en contrejour avec une gamelle où j’ai retiré la grille nid d’abeille pour avoir un bel effet de lumière plus large.

Je photographie ici avec une vitesse d’obturation au 160e/sec, à 100 ISO de sensibilité avec un diaphragme à f8 pour que la profondeur de champ soit correcte sur mon sujet tout en n’étant pas nette jusqu’au fond. Ma balance des blanc est sur Auto mais je la place sur « flash » dans Lightroom car j’utilise le format RAW.

Forges-Cougnaud-photo-industrielle

Je suis en mode manuel pour pouvoir avoir la main sur tous les paramètres et maîtriser complètement l’exposition. J’utilise une vitesse, ici, au 160e/sec, car je veux que le reste de l’atelier qui n’est pas « glamour » 😉 soit dans la pénombre donc je dois « tuer » l’ambiance pour garder uniquement la lumière de mes flashs.

Forges-Cougnaud-photo-industrielle

Je ne vais pas au-delà du 160e/sec, car avec ma radio skyport Elinchrom qui déclenche les flashs, j’ai un début de voile noir sur mes images, pour éviter ça, je devrais utiliser des émetteurs et des récepteurs PoketWizard avec lesquels on n’aurait pas ce genre de désagrément, je vais tester ça bientôt pour investir dedans à l’automne si c’est concluant, à suivre…

 

Le matériel photo utilisé

Je vais vous donner la liste du matériel utilisé pour cette séance

– Le boitier est un CANON 5D Mark III avec un 24-70mm f2,8

Je n’ai pas utilisé de pied pour des raisons de simplicité et facilité de mouvements, je n’avais qu’une heure pour faire toutes mes photos donc pas de pied.

La lumière est assurée par des Ranger Quadra d’Elinchrom, deux générateurs et deux torches, une avec une softbox de 40x40cm et l’autre avec un bol.

Forges-Cougnaud-photo-industrielle

Les photographies ont été faites pour la Forge Cougnaud

Voilà pour ce début de reportage sur le vif de mon activité professionnelle, si vous avez des questions, des commentaires, n’hésitez pas à laisser un petit mot sympathique, ça me fera plaisir d’échanger avec vous.

Inscrivez-vous à la newsletter pour avoir les bonus vidéos où je vous offre des astuces pour réussir vos portraits au flash comme en lumière naturelle.

À suivre…

GD Star Rating
loading...
GD Star Rating
loading...
Photos industrielles pour un ferronnier d'art, 9.5 out of 10 based on 8 ratings
New Graphic

9 Responses

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Améliorez immédiatement la qualité de vos photos de paysage…