En ce moment

Comment choisir un objectif photo

Comment choisir un objectif photo en fonction de ce que l’on veut prendre en photographie. C’est toujours un grand dilemme pour la plupart d’entre nous. Il faut se poser les bonnes questions pour trouver une solution adaptée à nos besoins.

Quelle photo veut-on prendre ?

Comme cité dans la vidéo, notre photographe souhaite faire des prises de vues qui vont de la photo de paysage au portrait. Cette volonté nous amène à deux extrémités en termes de focale d’objectif.

Puisque pour faire de la photo de paysage, nous serons plus souvent avec du grand-angle.

Et pour du portrait, on utilisera plus souvent des focales longues comme des téléobjectifs.

Comment choisir un objectif pour ses photos ?

Si l’on veut malgré tout faire de la photo de paysage et de la photo de portrait avec un même objectif.

Nous serons obligés d’utiliser un zoom. Un zoom, car c’est le seul type d’objectif qui nous permettra d’avoir un grand-angle et un téléobjectif réunis dans la même optique.

Un 18-200mm par exemple ou un 18-135mm sera parfait pour ce type de besoins photographiques.

Mais, nous devrons faire des concessions en termes d’ouverture du diaphragme et en qualité d’image. Rassurez-vous vos photos auront quand même une qualité très acceptable. Un zoom de bonne qualité n’est pas forcément très cher à l’achat. Et il existe d’excellentes marques génériques qui vous offrent des solutions très acceptables à des tarifs intéressants.

Comment choisir un objectif focale fixe ?

Si vous souhaitez malgré toute une grande ouverture de diaphragme, vous devrez utiliser un objectif de focale fixe ou même plusieurs si vous voulez faire et du paysage et du portrait. Les objectifs de focale fixe offrent une qualité d’image meilleure, mais vous serez moins libres dans vos choix de photographies, car vous devrez changer d’objectifs en fonction des sujets. Idem, si vous voulez agrandir ou réduire votre sujet dans votre viseur, ce sera à vous de vous déplacer. Il faut savoir qu’un objectif de focale fixe de qualité peut être parfaitement très bon marché.

Vous voyez que le choix d’un objectif n’est pas forcément commandé par des considérations financières, mais bel et bien par une volonté et une politique photographique. À vous de jouer et bonnes photos…

Protéger son objectif photo

N’oubliez pas d’utiliser un fitre pour protéger votre objectif des chocs sur la lentille frontale.

Prenez un filtre au diamètre de l’objectif sinon, il ne s’adaptera pas…

Attention de bien choisir une monture d’objectif adaptée à votre appareil photo

Soyez vigilant quand vous remplacez votre objectif sur votre boitier pour ne pas le faire tomber ou laisser trop de poussières entrer dans le boitier photo.

 

quel objectif pour amateur et expert ?

Après avoir franchi l’épineuse étape du choix d’un appareil photo adapté à mes besoins photographiques, arrive ensuite celui du choix du ou des objectifs qui iront avec, si on prend un reflex ou un hybride.

On doit choisir un objectif en fonction de ce que l’on veut faire comme photographies.

On va avoir plusieurs familles de focales à notre disposition.

C’est quoi la focale ?

définir votre besoin : quelle focale pour quelle utilisation ?

La longueur focale d’un objectif est tout d’abord exprimée en mm et elle nous dira si le champ de vision de l’objectif est large ou si on va agrandir notre sujet.

Plus le chiffre de la focale est petit et plus l’angle de vision est large comme 18mm, 24mm par exemple. À l’inverse, plus le chiffre de la longueur focale sera grand et plus le champ de vision sera étroit et on grossira notre sujet, on pourra photographier des sujets éloignés comme avec un 200mm par exemple.

"<yoastmark

Attention au facteur de conversion, facteur de recadrage ou crop factor

Bien souvent, les focales des objectifs sont exprimées pour des appareils photo numériques avec un plein format (24×36). Comme tout le monde n’utilise pas un appareil photo plein format, mais souvent avec un capteur plus petit comme le format APS-C entre autres, car il en existe une multitude qui sont plus petits et d’autres, plus grands comme vous pouvez le voir sur l’illustration ci-dessus.

On doit appliquer un facteur de recadrage à la focale de l’objectif lorsqu’on possède un appareil photo avec un capteur plus petit que le plein format.

Par exemple, pour un objectif zoom 18-55 mm sur un reflex APS-C, le facteur de recadrage sera de 1,5 environ, car ça varie n’en fonction des marques d’appareil photo.

Ce qui veut dire que dans la réalité, sur votre appareil APS-C, vous n’avez pas un 18-55 mm, mais un 27-82,5 mm, car il faudra multiplier par 1,5. Ce qui fait qu’on n’aura pas un très bon grand angle, 27 mm c’est moyen.

On est plus pénalisé dans les focales grand-angles, car il faudra acheter un 10 mm pour avoir un 15 mm. À l’inverse, si vous avez un 18-300 mm, vous y gagnerez au niveau du téléobjectif, car vous multiplierez la focale par 1,5 ce qui vous donnera un 450 mm ce qui est bien meilleur.

 

Un objectif pour quelles photos ?

Il y a trois familles importantes, les objectifs grands-angles, les objectifs standards et les téléobjectifs.

Voici un objectif focale fixe SONY standard de 50 mm au prix de 149€ dans le commerce

Voici un objectif focale fixe SONY standard de 50 mm au prix de 149€ dans le commerce

Objectif standard :

Dans cette famille on va retrouver les objectifs qui auront une focale qui nous permettra d’avoir une vision s’approchant de notre regard, sans trop grossir ni déformer.

La focale standard avec un capteur plein format sera 50mm et environ 35 mm avec un capteur APS-C.

Le champ des focales standards s’étendra d’environ 35 mm à 85 mm

Avec ce type de focale, on va pouvoir photographier un peu de tout, très bien pour du portrait avec une focale fixe.

Voici un objectif zoom grand-angle pour un appareil photo avec capteur APS-C

Voici un objectif zoom grand-angle 10-18 mm pour un appareil photo avec capteur APS-C

Objectif grand-angle :

Avec ce genre d’objectif, on va voir beaucoup plus large, toutes les focales en dessous de 35mm.

En APS-C, le 10 mm ou le 18 mm seront des focales grands-angles et pour du plein format, nous aurons les 16, 17, 24 mm entre autres. Avec un objectif grand-angle, nous aurons moins de problèmes de profondeur de champ, il sera souvent plus aisé d’avoir une photo nette partout. Comme la vision est très large avec un objectif grand-angle, on pourra mieux faire entrer un sujet volumineux dans notre image sans avoir besoin de reculer, mais il y aura une contrepartie, les déformations à cause des perspectives.

Avec ce type de focale, on pourra photographier des paysages, de l’architecture par exemple. Les focales grands-angles seront pratiquent pour faire des photos d’intérieur, car nous avons besoin de voir large et avec un minimum de recul.

Voici un zoom téléobjectif 70-200 mm f/2,8

Voici un zoom téléobjectif 70-200 mm f/2,8

Téléobjectif :

Les objectifs qui auront une focale supérieure à 85 mm seront considérés comme des téléobjectifs. Ce type d’objectif nous permettront de grossir les sujets lointains de façon plus ou moins forte en fonction de leur focale, 100, 200, 300, 400, 500, 600 mm voir plus…

Au-delà de 300 mm nous auront ce certains appellent les super-téléobjectifs ou grands-téléobjectifs.

Avec un téléobjectif, il sera très difficile voir impossible d’avoir une grande profondeur de champ, car la zone de netteté se réduit d’autant plus que la focale sera grande et c’est pour ça qu’on l’utilise souvent pour du portrait, car un téléobjectif aidera à avoir un fond plus flou et fera mieux ressortir le sujet photographié.

Avec ce type de focale, on pourra faire du portrait comme indiqué au-dessus, avec des petits téléobjectifs, mais aussi des photos de sport ou bien de la photographie animalière avec des super-téléobjectifs, car nous serons souvent assez éloignés du sujet à photographier.

 

Qu’est ce qui est le mieux, zoom ou focale fixe ?

Un objectif zoom :

Avec un zoom, on aura le choix dans plusieurs focales et avec les avancées techniques, on arrive maintenant avec des grandes plages focales couvertes comme pour l’APS-C par exemple, nous aurons des zooms 18-300 mm ou même 18-400 mm. Il faut bien comprendre que dans ces extrêmes, on fera des concessions au niveau qualité, car tout à un coût, soit par le prix ou par le résultat.

On trouve des zooms très correctement en 18-200 mm ce qui nous permet d’avoir un grand-angle avec le 18 mm, un objectif standard avec le 35 mm et un téléobjectif avec le 200 mm et tout ça dans un seul objectif.

Le zoom aujourd’hui est très souvent un objectif de qualité si on ne recherche pas le grand écart au niveau focale et avec des prix abordables.

Un zoom aura tendance à être plus lourd qu’un objectif focale fixe, car plus de besoin de mécaniques et d’optiques complexes.

"<yoastmark

Un objectif focale fixe :

C’est un objectif avec une seule focale, c’est-à-dire que si vous voulez avoir votre sujet plus petit dans votre photo, il faudra vous reculer et si vous voulez grossir votre sujet, vous devrez vous en rapprocher. Un objectif focale fixe est un objectif plus exclusif, moins polyvalent, mais avec également bien des avantages quand même. 😉

Les images faites avec un objectif focale fixe sont souvent meilleures, car plus nettes, mieux définies, avec un meilleur piqué. Un objectif focale fixe aura un prix plus bas qu’un zoom, surtout dans les gammes amateurs, car il est vrai que dans celles professionnelles, les prix s’envolent très vite. Une focale fixe a une construction plus simple qu’un zoom, ce qui permet d’avoir des tarifs intéressants. En entrée de gamme, une focale fixe sera plus légère, car de construction plus simple, mais aura quand même une excellente qualité optique.

Une focale fixe permettra d’avoir une plus grande ouverture de diaphragme qu’un zoom du fait de la simplicité de construction, il y a plus de place pour ouvrir le diaphragme. On trouvera une focale fixe d’entrée de gamme avec une ouverture maximale à f/1,8 alors qu’on aura une ouverture maximale de f/3,5 sur un zoom d’entrée de gamme (on pourra avoir une ouverture de f/2,8 constante sur certains modèles de gamme supérieure).

Objectif focale fixe 85 mm NIKON

Objectif focale fixe 85 mm NIKON

 

Ouverture du diaphragme maximale

Sur un objectif, zoom ou focale fixe, les capacités du diaphragme ont leur importance. Car elles vont être utiles pour les performances au niveau de la profondeur de champ.

Plus on aura une grande ouverture et plus on pourra avoir un fond flou pour bien faire ressortir notre sujet sur les photos, comme pour du portrait photo.

En cas de basse lumière, il sera bien de pouvoir faire entrer plus de lumière grâce à une bonne ouverture du diaphragme. Car ça permettra d’avoir une vitesse suffisante pour être à main levée et éviter le flou de bougé. Une grande ouverture de diaphragme nous évitera aussi de trop monter la sensibilité ISO, assurant au passage une meilleure qualité à nos photos.

Une grande ouverture sera utile en intérieur quand l’ambiance est peu lumineuse.

Une bonne ouverture de diaphragme sera pratique quand les conditions météo seront mauvaises avec beaucoup de nuages ou à la tombée du jour.

Un objectif qui aura une très grande ouverture sera très souvent une focale fixe avec un prix plus élevé par exemple un 50 mm F/1,2 de CANON.

 

La stabilisation

faut-il choisir un objectif stabilisé ?

Il est préférable d’utiliser un objectif avec un système de stabilisation intégré, car ça évitera des problèmes de flou de bougé à cause des mouvements du photographe quand la vitesse n’est pas assez rapide, en dessous du 60e/sec. Si vous utilisez un trépied, il n’est pas bon de laisser la stabilisation active sur votre objectif.

À savoir que sur certains appareils photo, le capteur est stabilisé et il n’est pas nécessaire d’utiliser des optiques stabilisées.

La stabilisation sera indispensable quand ce sera sur un téléobjectif. Car plus la focale est longue et plus les moindres mouvements du photographe seront décuplés. Il est préférable d’acheter un objectif plus cher et avoir de belles photos nettes que de faire l’économie de 50€ et d’être souvent déçu à cause d’images pas parfaitement nettes.

 

Objectif macro ou pas macro ?

Certains objectifs ont la mention Macro apposée sur leur flanc. Mais il arrive que cette appellation soit galvaudée, car vous ne pourrez pas faire de la réelle photo macro avec.

La Macro photographie sera caractérisée par le rapport de grossissement qui doit être supérieur ou égal à 1:1. Ce qui veut dire que votre sujet sera de la même taille sur l’image que dans la réalité. C’est-à-dire qu’un insecte de 1cm sera également avec une taille de 1cm sur le capteur au moment de la photographie.

La distance minimale de mise au point a également son importance. Car plus on pourra s’approcher de son sujet et plus il sera gros sur la photo.

Certains objectifs macro sont réputés par exemple le 100 mm Macro de CANON qui est une focale fixe.

Voici l'objectif CANON 100 mm MACRO

Voici l’objectif CANON 100 mm MACRO

Marque ou générique ?

quel objectif choisir : même marque que le boîtier ou compatible ?

Il y aura les puristes et les autres. Les puristes ne jureront que par les objectifs de la marque de l’appareil, ce qui n’est pas forcément un mauvais choix, mais pas systématiquement le meilleur.

Il existe des marques génériques comme Tamron, Sigma, SamYang et bien d’autres. Elles font également d’excellents produits qui s’adaptent aux différentes marques d’appareil photo. Il faut regarder sur le site DXOMark les tests, car parfois on a des surprises. En effet, il arrive que les marques génériques arrivent en tête devant les constructeurs d’appareils. À vous de chercher et de comparer…

"<yoastmark

Essayer l’optique en magasin avant l’achat

Quand c’est possible, il faut aller essayer l’objectif en magasin. Vous pouvez venir avec votre boîtier sans objectif, le signaler à l’entrée. Avec l’accord du vendeur, monter l’objectif sur votre appareil photo. Vous pourrez ainsi voir la qualité des images sur votre appareil. Les visionner ensuite sur votre ordinateur une fois rentré chez vous. Dans le magasin, vous pouvez constater la bonne qualité de construction de l’objectif. Mais également son poids, son encombrement, le bon fonctionnement général. Pour un zoom si s’en est un, vous vérifierez la rapidité de la mise au point avec votre boîtier.

Quel budget :

Difficile de répondre à cette question de façon générale, car ça dépendra de beaucoup de critères. Ce n’est pas parce qu’un objectif est peu cher qu’il sera obligatoirement moins bon qu’un autre plus cher. Dans la catégorie des focales fixes par exemple, vous trouverez des objectifs à très petit prix qui donneront d’excellents résultats. Vous aurez des objectifs qui coûteront beaucoup plus cher qui ne feront pas mieux, l’écart se situera au niveau du prix et de l’ouverture. Mais en dehors du bokeh, il n’y aura pas de grosse différence de qualité. À vous de voir en fonction de vos besoins, vos envies et de votre capacité financière.

GD Star Rating
loading...
GD Star Rating
loading...
Comment choisir un objectif photo, 8.6 out of 10 based on 26 ratings
New Graphic

4 Responses

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Améliorez immédiatement la qualité de vos photos de paysage…